Institut de Victimologie

ACTUALITÉS

Première promotion de 24 victimologues marocains

Première promotion de 24 victimologues marocains formés par le Dr Lopez et Widiane Chakkouche à l'université de SETTAT



Séminaire de Criminologie du 11 au 15 janvier à Paris

La parole de l'enfant : "La vérité sort-elle vraiment de la bouche des enfants ?"
Pour connaitre le programme, téléchargez le PDF


Dispositif exceptionnel
Attentats du 13 novembre 2015

Le Centre du Psychotrauma s'associe à la peine de tous et sera disponible pour les victimes qui le souhaiteraient


  • Présence d'un psychiatre et d'un psychologue tous les soirs de la semaine de 18 à 20h pour répondre aux questions des victimes pour
    • Information sur les réactions psychologiques post traumatique et l'évolution dans les temps
    • Comment en parler avec les victimes directes et indirectes et avec les enfants
    • Prise en charge du stress aigu et organisation d'un suivi psychologue éventuel
  • Toutes les victimes de l'attentat souffrant de troubles post traumatiques aigus pourront être vues dans la semaine en prenant rendez-vous au 01 43 80 44 40.
  • Un groupe de soutien et d'écoute aux équipes soignantes impliquées dans l'urgence est en constitution.
  • Un groupe de supervision pour les médecins et psychothérapeutes qui auront à prendre en charge les troubles psychologiques des victimes est en projet.

  • Troisièmes Journées de Psychotraumatologie de Sfax

    Du 23 au 25 octobre 2015, le Docteur Gérard LOPEZ animera les 3èmes journées de psychotraumatologie organisées par la faculté de Medecine de Sfax.
    La première journée sera consacrée aux Droits des victimes, les 2ème et 3ème à l'expertises civile et pénale des victimes de traumatisme.



    L'Institut de Victimologie partenaire de la Journée des Victimes

    le 10 juin 2015

    Organisée par l'Association Nationale Pour la Reconnaissance des Victimes (ANPRV).




    ECOUTER - INFORMER - SOUTENIR


    Ouvert au public, un village d'information et de prévention comprenant 60 stands et 630 intervenants (associations et services publics) répondait aux questions du public qui pouvait aussi participer à des ateliers de prévention.