Institut de Victimologie

Débriefing

PRINCIPE

Les victimes d'agression, d'évènement traumatique et de vol avec violence présentent des réactions de stress aigu dans 70 % des cas et ces réactions risquent de se chroniciser dans 30 à 40 % des cas.

Les troubles présentés sont un syndrome intrusif (pensées, émotions, images, cauchemars relatifs à l'agression), des conduites d'évitement des lieux et des circonstances qui rappellent l'agression, des troubles caractériels, des troubles de la mémoire et de la concentration, des troubles psychosomatiques variés.

Une prise en charge précoce, appelée débriefing, permet d'atténuer les troubles initiaux et d'organiser une prise en charge médicale et sociale pour les personnes qui le nécessiteraient.

Le débriefing diminue le sentiment d'insécurité que génèrent les agressions et les vols avec violence. Il renforce la cohésion et la normalisation de l'équipe, et la confiance des employés envers la Direction.

FONCTIONNEMENT

Le débriefing est une technique, une simple façon d'intervenir , bien codifiée. Il permet une prise de conscience de la pleine normalité des émotions et des comportements de stress comme la tension émotionnelle, les crises de larmes, la déception, le désespoir, l'humiliation, la honte.

Il comporte trois phases essentielles :

  • 1. dédramatiser et normaliser les réponses initiales au stress traumatique,
  • 2. prévenir ou atténuer les troubles post-traumatiques en expliquant leur fréquence et leur "normalité",
  • 3. offrir la possibilité d'une prise en charge thérapeutique.

A l'issue de la session qui dure en général entre deux et trois heures, les victimes doivent repartir apaisées, avoir compris qu'elles pourront être exposées aux habituelles complications post-traumatiques, posséder les adresses des centres de traitement spécialisé.

Une action thérapeutique précoce est indispensable pour éviter la pérennisation de traces mnésiques conscientes ou inconscientes, lesquelles se manifestent par les cognitions répétitives, les comportements d'évitement, les troubles cognitifs caractéristiques du trouble psychotraumatique spécifique.

Les participants qui le souhaitent peuvent continuer l'action thérapeutique en venant consulter individuellement à l'institut de Victimologie au 131 rue de Saussure 75017 Paris.

Toute demande de débriefing doit être faite auprès de Bénédicte de Montvalon :
institut.victimologie@orange.fr - ou tél. : 01 43 80 44 40