Institut de Victimologie

Cadre Thérapeutique en Psychotraumatologie

Le Centre du psychotrauma [LHT] se réfère scrupuleusement au cadre thérapeutique qui été défini dans le Rapport OVEPE (European Commission, Daphné 1997 : Project number 97/248/WC) [LHT].

Le rapport, signé par le Dr Philippe Werson, président de l'Institut de Victimologie [LHT], a été rédigé par un groupe de travail où figuraient de nombreux membres prestigieux de la Société Européenne pour l'Etude du Stress Traumatique (ESTSS) dont Lars Weisaeth, Deborah Lee, Stuart Turner directeur de la Traumatic Stress Clinic de Londres, Roderick Orner, Tom Lundin, Ranieri degli Oddi, Gérard Lopez et Karen Sadlier.

Les grands principes retenus sont :

  • la gratuité des soins, vers laquelle il faut tendre,
  • le recours à la loi,
  • la distinction radicale entre « traitement » et/ou psychothérapie et d'autre part
    « aide ou soutien aux victimes », ces derniers étant dévolus au secteur associatif (INAVEM, Associations d'entraide aux femmes, etc.),
  • la nécessité d'un cadre médical ou médico-psychologique identifié comme tel (dispensaire, hôpital, cabinet privé) pour dispenser des soins,
  • le recours à des professionnels légalement autorisés, soumis à un code de déontologie,
  • des traitements évalués par la recherche scientifique ou recommandés par les conférences de consensus (voir tableau),
  • pas de centres s'occupant à la fois des victimes et des agresseurs,
  • les groupes de parole sont recommandés par la Conférence de consensus française,
  • la nécessité d'un travail en réseau (Réseau associatif d'accompagnement social et judiciaire - Réseau de santé, etc.) [LHT]

Traitement consensuellement reconnus utiles par la Conférence de consensus sur les maltraitances sexuelles :

TYPE DE TRAITEMENT INDICATIONS FORCE DE RECOMMANDATION HAS
Antidépresseurs IRS Intrusion psychotraumatique
Etat dépressif
Troubles anxieux comorbides
FORCE A
T. cognitivo-comportementales ESPT
Personnalité traumatique complexe
FORCE A
EMDR ESPT
Personnalité traumatique complexe
FORCE A/B
Hypnose ESPT
Personnalité traumatique complexe
Tr Dissociatif
Contre indiquées dans les révélations tardives de violences sexuelles
FORCE C
Thérapie psychodynamiques ESPT
Personnalité traumatique complexe
FORCE B
Thérapies familiales Contre indiquées dans les violences familiales +++ FORCE E
Les groupe de parole sont reconnus comme utiles dans la prise en charge des victime

REFERENCES

  • Rapport OVEPE [LHT]
  • Fédération Française de Psychiatrie. Les conséquences des maltraitances sexuelles : les reconnaître, les soigner, les prévenir. Paris, John Libbey Eurotext, 2004.