Institut de Victimologie

La victimologie : une histoire récente

L'aide et les soins aux victimes se développent depuis les années 1970. Les associations ont lancé le mouvement, les institutions ont suivi.

Les services institutionnels d'aide aux victimes :
  • Depuis le rapport de la " Commission d'Étude et de Propositions dans le domaine de l'aide aux victimes " (1982) jusqu'au " Rapport Lienemann " (1999) et la mise en place du Conseil National de l'Aide aux victimes, une politique publique en faveur d'une meilleure prise en charge des victimes s'est développée.
  • L'Institut national d'aide aux victimes et de médiation (INAVEM) offre un accompagnement social et judiciaire ainsi qu'une aide psychologique à toutes les victimes.

Les associations d'entraide aux femmes :
  • Depuis les années1960, les féministes militent en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes.
  • Le Collectif féministe contre le viol (1985) dispose du numéro vert de la permanence " Viols-Femmes-Informations ": 0800 05 95 95.
  • Le CNIDFF a des permanences dans toute la France.
  • La Fédération solidarité femmes pilote le 3919
  • L'AVFT se consacre aux harcèlements sexuels et aux violences faites aux femmes au travail
  • Ces associations sont un relais indispensable pour soutenir les femmes victimes de violences, familiales et sexuelles notamment.

Les associations de victimes :
  • Créées par des victimes ou des familles de victimes, elles mènent des actions militantes et offrent une aide aux victimes. Certaines peuvent se constituer partie civile pour représenter les victimes.
  • SOS Attentats a stimulé la création du Fonds de garantie, l'APEV (Aide aux Parents d'enfants Victimes) la loi dite Méhaignerie, etc.

La psychotraumatologie et les centres de soins :
  • L'Institut de victimologie a créé le premier centre spécialisé en 1995, année de la création de la première Cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP).
  • Actuellement les initiatives se développent dans le secteur hospitalier et extra hospitalier.
  • Les professionnels de santé, sensibilisés, sont de mieux en mieux formés.